Saison 4
Ojamajo Doremi Dokkān!

Ojamajo Doremi Dokkān! est la quatrième saison de la série animée appartenant à la franchise Ojamajo Doremi. Elle a été produite par Tōei Animēshon, Asahi Broadcasting Corporation (ABC), et ASATSU-DK, et regroupe pas moins de cinquante-et-un épisodes d’une durée d’environ vingt-trois minutes chacun.

Elle a été diffusé pour la première fois au Japon entre le 3 février 2002 et le 26 janvier 2003 sur la chaine TV Asahi, sous le nom おジャ魔女どれみドッカ~ン! (Ojamajo Doremi Dokkān!).

La saison se concentre principalement sur le parcours de Flora Makihatayama, qui doit passer les examens d’apprenties sorcières afin de retrouver son statut de sorcière tout en arpentant les rangs de l’école élémentaire de Misora avec ses mamans.

Résumé

Les épisodes

L'histoire

Dorémi HarukazeÉmilie FujiwaraSophie SenooLoulou Segawa et Mindy Asuka sont parvenues à libérer l’ancienne reine du monde des sorcières — la sorcière Tourbillon — de son apparence démonique. Mais, bien que la forêt des sorts ait disparu, la sorcière dort toujours profondément, dans une sorte de cercueil entouré par d’épaisses ronces épineuses : les fleurs du mal.

C’est la rentrée des classes pour les cinq amies qui rentrent en dernière année d’école primaire. Dans le monde des sorcières, c’est également la rentrée pour la jeune Flora Makihatayama qui retourne au jardin d’enfants des jeunes sorcières. Mais la petite fille n’est absolument pas décidée à rester dans le monde des sorcières. Elle veut aller à l’école avec ses mamans. Sous la colère, Flora utilise ses puissants pouvoirs magiques. Son corps s’allonge de plus en plus. Ses boules de cristal se brisent. Dans le monde des humains, alors que les cinq apprenties sorcières se trouvent au MAHO-do, se préparant pour leur rentrée des classes, un phénomène très étrange se produit. La boutique magique se transforme. La pâtisserie devient une nouvelle fois une boutique d’objets magiques, plus sophistiquée que la première.

L'extérieur de la boutique MAHO-do saison 4
Le MAHO-do

Mais elles n’ont pas le temps de s’attarder davantage sur ce curieux événement : l’heure de la rentrée des classes a sonné. Mais les filles ne sont pas au bout de leur surprise… En arrivant dans leur classe, Dorémi et Mindy constate une foule anormale autour de leur institutrice : mademoiselle Kiki. En s’approchant, elles aperçoivent une jeune fille jusqu’à alors inconnue, une jeune fille qui saute dans les bras de Dorémi en l’appelant « Maman »… Tout d’abord surprises, les deux amies finissent par comprendre : cette jeune fille n’est autre que leur petite Flora, possédant maintenant la taille d’une enfant de onze ans.

Makihatayama Hana saison 4
Makihatayama Flora

De retour à la boutique, Maggie-Grigri et Lala n’en reviennent pas. Mais, ce qui les inquiète le plus, c’est que Flora, en grandissant, a brisé ses petites boules de cristal : sans boule de cristal, elle ne peut plus être une sorcière, et encore moins prétendre au titre de reine du monde des sorcières auquel elle était destinée…

La sorcière Majorika sous ses formes de sorcière et de grenouille
La sorcière Maggie-Grigri
La fée Rara
La fée Lala

Sa Majesté arrive alors au MAHO-do afin d’expliquer la situation aux filles. Flora, pensant que la reine serait fâchée contre elle, est surprise d’apprendre que cette dernière a brisé sa propre boule de cristal pour lui en faire don. À partir d’aujourd’hui, Flora devient une apprentie sorcière, une apprentie devant passer les examens qu’avaient passés ses mamans afin de pouvoir redevenir une véritable sorcière. Sa Majesté lui remet donc sa console magique : une console ronde en blanche, ressemblant à un poudrier, renfermant six petites boules de cristal (une pour elle, et une pour chacune de ses cinq mamans). Enfilant son costume, elle constate que, contrairement à ses mères, elle ne possède pas de baguette magique. Ce sont ses gants qui lui permettent de réaliser ses sortilèges, sans avoir à prononcer de formule (bien qu’elle décide de s’en inventer une, pour faire comme les filles).

Console magique de Hana Makihatayama
La console magique de Flora
Makihatayama Hana en tenue d'apprentie sorcière saison 4
L'apprentie sorcière Flora
Gants magiques de Hana Makihatayama
Les gants magiques de Flora

Les cinq mamans sont alors chargées d’aider Flora à réussir ses examens, et à s’adapter à l’école (même si elle possède maintenant un corps d’une enfant de onze ans, elle garde le mental de l’enfant de trois ans qu’elle est). Pour ce faire, Sa Majesté leur fournit une nouvelle console magique, ressemblant à une bouteille de parfum en forme de cœur. Leurs nouvelles baguettes magiques (tirant sur chaque extrémité pour l’utiliser) leur permettent de donner de l’énergie à Flora sans quoi, elle ne peut pas utiliser ses pouvoirs d’apprenties sorcières.

La console magique saison 4
La console magique
Baguette magique saison 4
La baguette magique

Après ça, elles utilisent leur magie afin d’inscrire leur fille à l’école élémentaire de Misora où cette dernière se retrouve dans la même classe que Dorémi et Mindy.

Harukaze Doremi en tenue d'apprentie sorcière saison 4
L'apprentie sorcière Dorémi
Fujiwara Hazuki en tenue d'apprentie sorcière saison 4
L'apprentie sorcière Émilie
Senoo Aiko en tenue d'apprentie sorcière saison 4
L'apprentie sorcière Sophie
Segawa Onpu en tenue d'apprentie sorcière saison 3
L'apprentie sorcière Loulou
Asuka Momoko en tenue d'apprentie sorcière saison 4
L'apprentie sorcière Mindy

Mais les débuts de Flora à l’école ne sont pas faciles. Ne sachant ni lire ni écrire, et n’étant absolument pas au niveau des autres camarades, la jeune fille à bien du mal à comprendre les cours. Heureusement, ses mamans, et aussi Bibi Harukaze, font tout pour que Flora puisse être au niveau attendu d’une élève de sixième année. Et les filles sont surprises de voir que la nouvelle apprentie sorcière apprend extrêmement vite. Mais cacher à tout le monde que Flora possède des pouvoirs magiques n’est, là non plus, pas une tâche facile, notamment parce que la petite fille emploie bien trop souvent la magie. Mais également parce que durant les nuits de pleine lune, la magie de Flora n’opère plus et elle retrouve sa taille de bébé…

Harukaze Poppu en tenue d'apprentie sorcière
L'apprentie sorcière Bibi

Alors que Flora passe les uns après les autres ses examens d’apprentie sorcière, tout comme Bibi qui poursuit les siens, les filles sont chargées d’une autre mission : réveiller l’ancienne reine du monde des sorcières, toujours profondément endormi et bloquée dans ses mauvais souvenirs.

La sorcière Majotourubiyon
La sorcière Tourbillon

De nombreuses années auparavant, la sorcière Tourbillon, alors reine du monde des sorcières, tomba amoureuse d’un jeune humain pâtissier, Georges Benex. La demandant en mariage, sa bien-aimée accepta et renonça donc à sa couronne. Peu après, ils eurent un fils, du nom de Roy, représentant la prunelle de leurs yeux. Malheureusement, Georges tomba d’une falaise quelque temps après, laissant Tourbillon seule pour élever leur enfant. Au fil des années, mère et fils durent régulièrement déménager. Car Tourbillon, bien qu’ayant renoncé à la couronne, n’en restait pas moins sorcière et donc, ne vieillissait pas, ce que remarquait rapidement les voisins. Roy finit par épouser une jeune femme avec qui il eut sept enfants. Malheureusement, cette dernière mourra en couche. Tourbillon éleva donc ses petits-enfants avec son fils, et tous vivaient des jours heureux. Jusqu’au jour où, souffrant des dires des voisins concernant leur grand-mère qui ne vieillissait pas, les sept petits-enfants partirent de la maison, laissant leur père seul avec sa mère. Pour comble de malheurs, Roy arriva très rapidement à un âge très avancé, et Tourbillon perdit également son fils. Folle de chagrin, elle ferma tous les accès du monde des sorcières au monde des humains, lançant la malédiction des grenouilles pour qu’aucune sorcière ne vive les drames qu’elle-même avait vécus.

Sa Majesté explique alors aux apprenties sorcières qu’en rappelant de bons souvenirs à Tourbillon, celle-ci pourrait peut-être se réveiller. Surtout que les fleurs du mal entourant l’endroit où elle dort commencent à semer la panique dans le monde des sorcières… Elle leur demande donc de reconstituer sept objets que Tourbillon avaient réalisés pour ses sept petits-enfants. Les filles, comprenant que la situation devient grave (les fleurs du mal commençant à se répandre dans le monde des humains…), s’activent pour réaliser ces objets.

Famille Benex
La famille Benex

Dans le monde des sorcières, l’inquiétude monte davantage : Sa Majesté, ayant brisé sa boule de cristal pour en donner aux apprenties sorcières, s’affaiblit. Et les fleurs du mal agissent de plus en plus, sombrant leurs victimes dans un sommeil agité. C’est alors qu’une étrange éléphante blanche apparaît, s’attachant énormément à la jeune Flora. Paola, nom donné par la fillette à l’éléphante, vient vivre au MAHO-do pour aider les filles (après lui avoir donné une taille plus petite). En effet, elle est capable d’éloigner les fleurs du mal et de réveiller les victimes de leurs attaques avec l’aide d’un accordéon dont Flora se sert pour lui venir en aide.

Pao
Paola

Mais DorémiÉmilieSophieLoulouMindyFlora et Bibi n’ont pas oublié leur mission de réaliser les sept objets. Travaillant jusqu’à l’épuisement, elles finissent par arriver au bout de ces conceptions et à réveiller la sorcière Tourbillon. Maintenant réveillée, les fleurs du mal disparaissaient, et Tourbillon lève la malédiction des grenouilles, redonnant ainsi leur apparence normale à toutes les sorcières qui avaient été victimes de cette affreuse transformation. Quant à Flora et Bibi, elles réussissent toutes les deux leur examen final d’apprentie sorcière, pouvant maintenant devenir des sorcières à part entière.

La question cruciale est alors posée aux six filles : devenir de véritables sorcières et vivre avec Flora, mais en augmentant considérablement leur espérance de vie, ou bien rester de simples humaines et continuer de vivre avec leurs familles, mais en renonçant définitivement à la magie… Avant d’entendre leur réponse, Sa Majesté décide de leur avouer sa véritable identité. Les filles sont extrêmement surprises lorsqu’elles apprennent qui était réellement Sa Majesté. Mais maintenant, Dorémi, Émilie, Sophie, Loulou, Mindy et Bibi doivent donner leur réponse : vont-elles devenir de véritables sorcières ?

Galerie d'images

Infobox